Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/legtux.org/users/js1080/www/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 4660
RDR: le parlement bruxellois précurseur en Belgique – Catherine Moureaux
Warning: A non-numeric value encountered in /var/www/legtux.org/users/js1080/www/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5841

.Le secteur de la Réduction des Risques traverse de grandes difficultés : sous-financement à caractère chronique, sentiment de manque de légitimité, cohabitation difficile avec le pouvoir judiciaire et inquiétude par rapport à la Réforme de l’Etat entachent le moral des travailleurs. Interpellés par les acteurs du secteur, la commission santé du Parlement Francophone Bruxellois (PFB) a effectué tout un travail sur la thématique.

Née dans les années 80, avec la pandémie du Sida, la réduction des risques avait pour but de préserver au maximum les usagers de drogues des risques infectieux. Aujourd’hui, elle en est  à limiter les dommages sanitaires et sociaux occasionnés par la consommation.

 

Il s’avère que la littérature scientifique internationale foisonne d’études démontrant l’efficience de cette approche. Autrement dit, investir dans ce secteur est coût-efficace au niveau sociétal. Malheureusement les politiques belges sont frileux à s’engager pour soutenir ouvertement ces dispositifs.

 

Actuellement, le PFB fait figure de précurseur en réaffirmant avec force la nécessité de pérenniser les dispositifs existants et de travailler de manière approfondie à changer les mentalités autour de l’usage de drogues.

 

Adoptées à l’unanimité des groupes politiques, nos recommandations abordent de front la question de la reconnaissance, culturelle ou institutionnelle, de la réduction des risques. Elles s’attaquent également à la question de la pénalisation possible des actes des professionnels du secteur.Elles marquent le soutien de notre assemblée à une série de pratiques, dont les comptoirs d’échange de seringues, les salles de consommation à moindre risque et les bornes de prévention

 

Je fais le vœu que ce texte, particulièrement progressiste, puisse encadrer la rédaction du Plan bruxellois de réduction des risques et la coordination des politiques en matière de drogues sous la contrainte de la Réforme de l’Etat!

 

Lisez l’intervention complète de Catherine Moureaux et les différentes réactions lors de la commission plénière du 19 juillet.

 

Lisez l’article de Bruxelles Santé