Warning: Undefined variable $open_graphite_head in /var/www/legtux.org/users/js1080/www/wp-content/plugins/open-graphite/_open_graphite.php on line 579
Mon travail porte ses fruits: mise en place d’un site internet contre les crèches illégales – Catherine Moureaux
Article de la DH du 15/10/2016.
La Région envisage de mettre en place un site Internet permettant aux parents de connaître avec certitude les crèches agréées.

Les parents bruxellois pourraient bénéficier, d’ici peu, d’un site Internet leur permettant de savoir avec certitude quelles sont les crèches autorisées et ouvertes dans la capitale. Un outil que mettrait en place la Région bruxelloise afin de lutter contre le phénomène des crèches illégales sur son territoire. C’est ce qu’a indiqué mercredi la ministre bruxelloise Céline Fremault (CDH), en charge des Familles à la Cocom, à la députée Catherine Moureaux (PS), qui l’interrogeait en commission parlementaire des Affaires sociales, sur l’évolution de la situation.

« Nous sommes en train de réfléchir à un site Internet qui serait régulièrement actualisé avec mention de toutes les crèches bruxelloises ayant un agrément, soit obtenu via l’ONE, soit via Kind en Gezin (K&G), soit via éventuellement la Cocom. Ainsi, il serait facile pour les parents de vérifier si la crèche où ils souhaitent mettre leur enfant possède bien un agrément officiel », a expliqué la ministre, ajoutant être d’accord avec la députée PS sur la nécessité d’une campagne de communication visant à prévenir les parents de l’existence de la quinzaine de crèches illégales.

Depuis le début de l’année, plusieurs affaires de crèches clandestines ont éclaté au grand jour en Région bruxelloise. Chiffres à l’appui, la DH avait déjà révélé en mars 2015, juste après le décès dramatique d’un bébé de 10 mois dans une crèche berchemoise, qu’un certain nombre d’anciennes crèches Kind&Gezin étaient potentiellement ouvertes dans la capitale sans la moindre autorisation. Une situation s’expliquant par un vide juridique auquel la Région devrait mettre fin d’ici quelques mois.

L’annonce d’un possible site Internet a, en tout cas, ravi Catherine Moureaux, celle-ci suivant le dossier de près depuis le début. « La ministre avance sur ce dossier et va enfin créer un cadre légal ! Mon travail va donc aboutir à la mise en place d’un site commun ONE – K&G – COCOM qui permettra aux parents d’entrer le nom de leur crèche pour savoir si elle est agréée et par qui. Une avancée majeure qui va faciliter la vie des parents ! », souligne la députée socialiste, appelant néanmoins tous les parents à rester vigilants.

J. Th.